Archive | décembre 2012

STING, du passé au présent du futur !

ZENITH de ROUEN 15 Novembre.

Cela a mis un certain temps, l’envie de griffonner ce billet ! Juste rendre compte, quand on est un si petit ch’veu, de ce concert, fan-ta-stique.

Oui un témoignage de l’ombre, comme il est arrivé, lui, dans l’ombre! Une longue silhouette en contre-jour, entre l’humanoïde et l’insecte, quelque j’ose de filiforme dont on sent bien qu’il va finir par vous dévorer, doucement, sans se presser, « sans tromblons ni trempette », avec ce son qui se construit, se précise, enrobe et submerge en passant à la moulinette d’une batterie ravageuse ton passé au présent du futur…

Les feux de la rampe arrivent eux aussi peinards, sans fla fla, juste pour accompagner en vagues chromatiques ce qui nous arrive dans la trompe d’Eustache, du Sting pas si « polissé », une basse venue de ses doigts ses mains son ventre, une basse consubstantielle en contre point de la voix qu’on connait, intacte, sans fard ni concessions. Autour et avec virevoltent des virtuoses qui servent dans la nuance et l’intensité le message dans la bouteille de Roxane et do do do… t’emmènent du nord au sud, world music, des caves jusque sur les toits dans de superbes accents explosés de Soleil et d’Amour.

Voilà, difficile de ne rien « écrier », difficile d’écrire au pied d’une légende sans se prendre pour ce qu’on n’est pas… Mais un clin d’œil, c’est bien aussi, pour saluer autant de simplicité dans l’universalité qui nous est proposée. Juste saluer le maître au fait de son art, qui puisa dans les affres de la punkitude pour les encanailler aux riffs rock jazz rock jazz, à la planète… Une histoire qui se revisite, s’ouvre en corolle et te donne, sans compter.

Voilà, une star juste à sa dimension d’homme, un artiste qui forge pour nous cet instant unique. Il rassemble et donne de l’espoir…

robert robertson |
Le VP Marie-Victorin |
TISSIRA-ALGER POUR LA COMMU... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SYNAPCCA
| L'ECRIT D'HYMALET
| Original Pepos Style