Archive | février 2013

parents ou « marents ? »

Grand mère disait : - »une vache y trouv’rait pas ses viaux ! »

Une paire de pères, une paire de mères, une père de mère, un mère de père, impair, et pacs !

Le mère, et la mère, marris, devant le maire, le mémère et la pépère : le même air de ne pas en avoir deux !

La père qui fait la paire avec sa moitié… un autre père qui êtes aux cieux !

L’oncle, incarné (bof), la oncle ou la tante, qui le tente, ou la tante dans l’attente d’être tenté, ou la oncle de la tante, suivant l’orientation : inversion, aversion, extra-version,  introversion…

La nièce et le pièce, le belle fille et la beau frère, le bru, la gendre, les parents les marents! Tout cela n’engendre rien de plus, à son terme languissant, qu’une idée d’un futur dé-codifié, explosé, départurientalisé !

Un gars une fille, un gars deux gagas, des dégâts, des défis. Une fille deux filles, deux ventres vides. Deux non mères sans enfant s’emmerdent… à vrai dire; et deux pères, ouverts, sans ovaires, réclament réparation d’un tel déterminisme à la modernité pour con(re)cevoir une progéniture qu’ils ne peuvent espérer des dames.

Allez! Bientôt les chameaux les dromadaires les crocodiles, toute la création sera en libre accès à l’adoption, deux lionnes un agneau, un nœud de vipères et l’oisillon… Oulipo nous voilà, avec ses mots valises, plein de mots valises… les dromacheaux, les crocogneaux, les « vipèrmidenfantrer »…

Chaque enfant ainsi aux temps des processus identificatoires enverra Œdipe au stade de foutre, Jocaste à l’évier… aux soldes, et inversement, ou conjointement, l’important étant d’aller hurler après des gars qui courent en short après une boule… la planète, qui perd la tête.

Une belle marade en peperspective pour tous les « pédopédagopsychiatres », psychologues comportementalistes … de France et du Qatar (six) réunis…  Plein de sujets à étendre sur canapés dorés de l’avant si ces œufs n’accrochent pas la moutarde!

Visionnaire, Nougaro psalmodia la « mutation »! Hier la révolution française. Aujourd’hui la « vraievolution » hollandaise nous arrive par vent de travers.

- « Allez,  mon chéri que j’aime, prends ta place dans le grand mixer, et surtout, accroche-toi, ça va secouer! »

Ca crin!

robert robertson |
Le VP Marie-Victorin |
TISSIRA-ALGER POUR LA COMMU... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | SYNAPCCA
| L'ECRIT D'HYMALET
| Original Pepos Style